Le Wakeboard

La planche nautique « Wakeboard » est un sport nautique qui s’inspire du principe du ski nautique, mais également du surf tel qu’il existe depuis toujours. C’est aux États-Unis que ce sport a vu le jour, en effet les contraintes météorologiques telles que la houle ou les vagues limitaient la pratique du surf. Les riders cherchaient donc à ce faire tracter par des bateaux pour continuer à surfer même quand les conditions ne le permettaient pas. 

M. Tony Finnois créa dans les années 90 les premières planches consacrées à la pratique du Skurf  qui était le nom initialement à cette discipline. Il créa donc des planches moins larges que celles utilisées pour le surf en y ajoutant des fixations de planches à voile ce qui permettait de réaliser de nouvelles figures étant donné que le planchiste « rider » était accroché à la planche. 

La planche nautique peut maintenant se pratiquer de deux façons différentes.  Dans sa première forme, le planchiste sera tracté par un bateau muni d’une tour ayant une vitesse comprise entre 28 km/h et 35 km/h. Les figures seront ensuite réalisées grâce aux vagues que le bateau laissera derrière lui.

Mais ce sport peut aussi être pratiqué grâce à une installation mécanique appelée téléski nautique « Cable park». Ce système permet de tracter le planchiste sans bateau, celui-ci réalisera ces figures sur différents modules qui sont chacun espacés de 70m pour sécuriser le parcours. Le port du casque est cependant obligatoire pour cette discipline. 

Lors de compétitions, l’objectif pour le planchiste dans ces deux disciplines est de réaliser les figures les plus difficiles grâce aux modules disposés sur le parcours, ou bien grâce à la vague du bateau. Le classement est ensuite réalisé en fonction des points accordés par les juges à chaque participant.

Les figures en Wakeboard

L’une des premières figures que l’on peut essayer lorsque l’on apprend le wakeboard est le surface 180° « Slide 180’s ». Le but est d’effectuer une rotation de 180° sur l’eau.  Par la suite dans sa progression, le planchiste pourra tenter des figures comme le saut de vague à vague « Wake to Wake ».  De faire un saut en attrapant ça planche d’une main « un Grab ». De faire un saut et d’effectuer une rotation de 180° et 360° vers l’avant « Frontside 180’s, Frontside 360’s ».  Lorsque ces figures sont maitrisées, le planchiste peut alors s’attaquer à des figures plus difficiles.

Parmi celle-ci on retrouve le Back Roll, pour cette figure, on va prendre appuie sur l’une des vagues du bateau et l’on va réaliser un saut périlleux tout en gardant le palonnier dans les mains. Puis on va chercher à ce réceptionné derrière la deuxième vague du bateau.

Le Tantrum est également une figure que les wakeboarders apprécie, le principe est le même que celui du Back Roll cependant l’exécution de la figure n’est pas la même au moment de la prise d’impulsion sur la vague, en effet à ce moment précis il faut envoyer sa tête en arrière. La planche va alors passer par-dessus votre tête pour créer un arc de cercle complet. Puis le planchiste va atterrir de l’autre côté de la deuxième vague. Les Planchistes « riders » disent que cette figure donne l’impression de voler étant donné qu’elle est beaucoup plus lente que la plupart des autres sauts périlleux.

Saut en Wakeboard